fbpx
inflation

Inflation 1.9% sur une année – Attention à votre pouvoir d’achate

La hausse des prix à la consommation s’est fortement accélérée au mois d’août à 1,9 % sur un an, contre 1,2 % en juillet, selon l’estimation provisoire publiée par l’Insee, ce mardi.

Sur une base de 1.9% nous comprenons bien qu’il faut repenser l’épargne et les placements comme le livret A, voir certains fonds euro, notamment bancaires.

Les fonds euro souvent inférieur à l’inflation après prélèvements sociaux.

Aujourd’hui un fonds Euro à 2% ou plus est le stricte minimum pour une partie de l’épargne de sécurité, et le livret A ne doit plus être le seul outil utilisé pour son épargne de précaution.
Malgré celà, après prélèvement sociaux un fonds euro à 2% net de frais de gestion terminera à environ 1.65% soit toujours moins que l’inflation !

De surcroit les fonds euro vont mécaniquement baisser dans les années à venir.

Pour tout ce qui est de l’épargne en surplus de l’épargne de précaution, il va falloir trouver d’autres solutions pour tout ceux qui ne veulent pas que leur capital diminue au fil du temps.

Les marchés financiers ne sont pas la seule solution

Les marchés financiers ne sont pas la seule solution, il y a des alternatives. La principale résidence dans les SCPI accessible en épargnant à partir de 50€ par mois seulement pour une diversif action et un couple rendement risque souvent meilleurs que l’immobilier ancien.

En effet les SCPI délivrent souvent entre 4.5 et 6.5% de rendement mais il faut prendre en compte que ce rendement est fourni alors que les frais liés aux travaux, taxes foncières, vacances locatives, impayés, provision pour grosses réparations etc. ont tous déjà été payés par la société de gestion. Il ne reste donc derrière que la fiscalité et c’est aussi pour cela qu’il faudra en fonction des investisseurs s’orienter des SCPI adaptés à leur propre fiscalité.

L’assurance-vie, une enveloppe fiscale que chacun devrai détenir dans son patrimoine, et j’ose le dire, de préférence pas en banque.

Il existe aussi la possibilité d’investir dans l’immobilier via l’assurance-vie. Mais les SCPI ne sont alors pas toutes disponibles et les meilleurs manquent. Il reste les SCI et les OPCI mais s’ils sont disponibles en assurance-vie, leur rendement bien que toujours très correct, est en dessous de celui des SCPI que je sélectionne chez SEPIA. En effet les SCI ont un rendement avoisinant plutôt les 3 à 4%.

Cependant si la fiscalité de l’assurance vie est avantageuse avant et après 8 ans par rapport à l’immobilier, les frais de gestion du contrat d’assurance-vie viennent empiéter sur le rendement.

Malgré cela l’assurance-vie a aussi des avantages au niveau de la succession (que ce soit avant ou après 70 ans), de la gestion de son patrimoine, de la diversification, mais aussi de la sécurisation de son patrimoine puisque j’y ajoute une garantie plancher décès qui garantit les fonds versés en cas de décès comme son nom l’indique.

Et j’ose le dire, privilégiez les contrats via un CGP de confiance ou les contrats en ligne, aux contrats fournis par les banques. Et ce pour bien des raisons toutes plus déterminantes les unes que les autres.

La plus évidente est le rendement des fonds euro dans les contrats bancaire et le peu de disponibilité des conseillers banques qui doivent non seulement gérer votre assurance-vie mais aussi vos comptes, crédits, moyens de paiements et pour 6 fois plus de clients que je n’en ai…

N’hésitez pas à me contacter pour toute demande d’information
https://sepia-investissement.fr/contact

Article sur les SCPI
https://sepia-investissement.fr/2020/07/11/scpi-societe-civile-de-placement-dans-limmobilier

Aucun commentaire actuellement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *