fbpx
Ville la nuit

Un petit partage ne fait jamais de mal

La SCPI est un placement qui permet aux épargnants d’investir dans l’immobilier d’entreprise (Bureaux, commerces, santé, Entrepôts …) en devenant associé dans une société civile. L’objet de cette dernière sera ainsi d’acquérir des immeubles d’entreprises et de les mettre en location.

L’associé propriétaire de parts de SCPI percevra alors une partie des loyers en revenus fonciers et en proportion du nombre de parts qu’il détient.

Aucune contrainte

Le détenteur de parts de SCPI profite ainsi d’un investissement immobilier sans en avoir les contraintes. Aucune gestion des locataires, Aucun travaux ou entretien à prévoir …

L’investissement peut-être réalisé au comptant, à crédit (déduction des intérêts d’emprunt), en nue-propriété ou en usufruit.

C’est donc une manière simple d’investir dans l’immobilier. Sans avoir à passer par un notaire et avec beaucoup moins de paperasse administrative.

Adapté à tous les budgets

Le ticket d’entrée pour investir en SCPI est assez faible. Souvent aux environ de 1000€. Cela permet de commencer à investir avec de faibles montant quand un investissement en direct oscille entre 40.000 € pour un petit appartement d’une petite commune et beaucoup plus dans les grandes villes.

Mutualisation des risques

La SCPI permet une mutualisation des risques locatifs. Un investisseur qui achète un bien en direct voit 100% de son revenu disparaître si ce bien n’est pas loué. La société civile de placement dans l’immobilier quant à elle est propriétaire d’un très grand nombre de biens. Ainsi le départ d’un locataire n’affectera que peu le loyer (souvent moins de 1%)

Revente plus pratique

Si un propriétaire d’un appartement de 250.000 € a soudainement besoin de 50.000 € il sera dans l’obligation de vendre le bien. Mais si un propriétaire de 250.000 € de parts de SCPI à ce même besoin, il pourra revendre pour 50.000 € de parts et garder le reste.

SCPI de rendement et SCPI fiscales

Il faut distinguer les SCPI de rendement dont la fonction première est de distribuer des loyers avec un rendement intéressant (entre  4% et 5% actuellement) et les SCPI fiscales qui permettent de bénéficier de réduction d’impôts ou de déficit foncier.

Stratégies patrimoniales

Les SCPI permettent de nombreuses stratégies patrimoniales : Démembrement de propriété (pleine propriété et usufruit), financement à crédit avec éventuel effet de levier, investissement par le biais d’une assurance-vie …

Risques des SCPI

L’investissement en SCPI reste un investissement en immobilier avec tous les risques que cela comporte :

  • perte en capital si la valeur des parts de SCPI venait à diminuer
  • diminution des loyers qui dépendent du prix de l’immobilier lors des achats futures et des vacances locatives
  • dépend de la bonne gestion de la société civile
  • risque de liquidité. Il n’est pas certains, en cas crise immobilière par exemple, de réussir facilement à revendre ses parts même si tout est réalisé de façon à facilité la revente.
  • Risque de faillite de la société de gestion. Dans un cas pareil, l’AMF (Autorité des marchés financiers) chargerait une autre société de gérer la SCPI en question

PLACEMENT FINANCIERPLACEMENT IMMOBILIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *